GRPC

Groupe de recherche en psychologie cognitive

.

Projets en cours /
Neuropsychologie congitive des psychoses majeures et du trouble déficitaire de l'attention/hyperactivité

Il est clairement reconnu dans la littérature que la psychose est associée à un déclin cognitif.  Les fonctions attentionnelles et mnésiques sont décrites comme étant largement déficitaires chez les adultes schizophrènes et ce, avant l’apparition des premiers signes cliniques de la maladie (phase prodromale). Ces mêmes déficits sont aussi retrouvés chez les enfants présentant un trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (TDA/H). Il est actuellement impossible, sur une base cognitive, de distinguer ces groupes cliniques et conséquemment, plusieurs patients psychotiques se voient poser un diagnostic erroné de TDA/H en bas âge. Afin d’orienter un traitement adéquat, il s’avère essentiel de préciser les atteintes cognitives de ces populations et de réaliser un diagnostic différentiel précoce et valide. Mes travaux actuels portent sur la caractérisation cognitive du prodrome de la psychose chez des enfants à risque élevé (provenant de grandes familles atteintes).  Deux volets fortement reliés au premier seront développés, soient l’étude de l’attention et de la mémoire chez 1) des adolescents vivant un premier épisode psychotique; 2)  des enfants présentant un TDA/H.  Des tâches expérimentales développées dans les autres programmes du Groupe pourront être appliquées à l’étude des populations cliniques.  En retour, la performance pathologique des patients sur ces tâches permettra l’observation de dissociations potentielles entre certaines composantes, ainsi que la confrontation des modèles théoriques en psychologie cognitive.