GRPC

Groupe de recherche en psychologie cognitive

.

Projets en cours /
Le rôle de la mémoire et de l'attention dans la perception du temps

La capacité à estimer de brefs intervalles de temps est impliquée dans une grande variété de comportements chez l'humain. Ainsi, la coordination de mouvements, la performance musicale, l'estimation d'intervalles temporels "normaux" lors de conversations ou autres interactions sociales requièrent d'estimer des intervalles temporels de l'ordre des fractions de secondes ou de secondes. Le timing d'intervalle fait référence aux processus impliqués dans l'estimation et la production d'intervalles de temps brefs. Ce projet étudie le rôle de l'attention et de la mémoire dans le timing d'intervalle. Des indications du rôle de ces processus dans le timing proviennent entre autres d'expériences montrant que lorsque des humains doivent simultanément estimer un intervalle de temps et exécuter une autre tâche connue pour exiger un traitement attentionnel ou en mémoire, l'estimation temporelle est perturbée. Dans ce projet, les effets attentionnels reliés à l'attente d'une interruption durant une tâche de timing sont étudiés. D'autre part, l'interférence causée par l'exécution de processus mnémoniques spécifiques (par exemple, traitement de position spatiale ou de position temporelle d'éléments emmagasinés en mémoire) sur le timing simultané est examinée. Les résultats obtenus contribuent d'améliorer notre compréhension de la contribution de l'attention et de la mémoire sur le timing d'intervalle.